« Quand vous pensez être arrivés dans un champ, continuez toujours, nous sommes situés tout au bout du chemin ». C’est en ces mots que Diane nous a indiqué l'itinéraire vers son joli gîte percheron, La Mourandière. En effet, blottie au fond d’un hameau, tout au bout du chemin, la jolie bâtisse se dressait là. Nous sommes arrivés de nuit mais quel fût notre enchantement au petit matin lorsque nous avons découvert l’environnement de cette jolie demeure. Des roses trémière contre la façade en pierre blonde du Perche, une petite mare là tout près de nous, un puits en pierre et des champs à perte de vue. Nous venions chercher lors de ce week-end dans le Perche un bout de tranquillité, le résultat fût à la hauteur de la promesse ! Quelle belle découverte que cette région, toute vallonnée, où manoirs et châteaux ponctuent le paysage, où étangs et sentiers de randonnées sont aussi le lieu propice au calme et à l’observation de la nature.

« Vous écouterez la chouette et les grenouilles (prononcé « gwenouilles » par l'élégante propriétaire avec son charmant accent anglais) et les petits oiseaux aussi » dit Diane à nos deux bambins citadins fascinés que l’on puisse accorder autant d’importance à écouter la nature. Alors, on a tendu l’oreille durant cette nuit, et nous avons entendu la chouette… Au petit matin, on a jeté des petits bouts de bois dans l’étang et observé les cercles se dessiner de façon régulière dans l’eau, on a pris un Opinel pour tailler un bâton et en faire une lance, on a tracé des tranchées sur le sol de gravillons, on s’est sali un peu puis beaucoup les mains… ! Bref, on a vécu à l’heure bucolique.

Puis en manque de rues et ruelles, on a visité Mortagne au Perche, Bellême et ses jolies boutiques de déco, pris un café dans un troquet un brin désuet et joué au baby-foot. On a déambulé dans les ruelles de La Perrière, perché tout là-haut, magnifique La Perrière, charmant village qui domine la vallée et où chaque recoin offre un sublime panorama sur la campagne percheronne. Ses coquettes maisons, sa jolie épicerie à la façade toute de bleu vêtue, sa Maison d’Horbé, sa brocante-hôtel, ses galeries…

Rentrés de cette escapade dans le Perche, tout le monde semble avoir été séduit et hier soir, au moment de se coucher, on me demandait : « on retournera quand dans la jolie maison ? Moi j’ai bien aimé cette maison et le jardin »…

Gîte La Mourandière : Boissy-Maugis

IMG_3085IMG_3292 IMG_3106IMG_3104 

 

IMG_3195IMG_3197

IMG_3201IMG_3261

IMG_3127IMG_3246

IMG_3326IMG_3323