Je profite de ce post pour vous souhaiter Une très belle année 2012, pleine de bonnes choses, de découvertes culinaires, de jolis voyages gourmands, d'exquis instants de dégustation, de savoureux repas en famille ou entre amis, mais aussi des pâtisseries à n'en plus finir, du chocolat des meilleurs chocolatiers (entendez Maison du Chocolat en prem's ;-)), du pain du meilleur boulanger, du beurre Bordier aux algues, demi-sel ou doux, des éclairs Fauchon autant qu'il en faudra pour assouvir notre gourmandise. Moi, j'aimerai des confitures maison faites par... ma maman, du fois gras fait par... mon papa, de la vanille de Madagascar ramenée dans les bagages de belle-maman, des plateaux de fruits de mer pour les dîners entre amis, des sushis et makis livrés par Planet Sushi pour les soirées de grand désert dans le frigo, du sucre pétillant de la Pâtisserie des Rêves, des cookies de Laura Todd, des "Infiniment vanille" de Pierre Hermé, des bulles aussi pour fêter de jolis moments et se réjouir de notre bonne santé, de nos jolis métiers, de nos jolis enfants, de notre jolie vie, juste quelques bulles pour se dire qu'on est heureux et qu'on a beaucoup de chance, alors profitons-on ! Bref, une année festive et pétillante !

BONNE ANNEE 2012 à tous LES GOURMANDS, GOURMETS et EPICURIENS !

Alors pour que ce discours garde toute sa cohérence, quoi de plus agréable que de commencer l'année 2012 par une bonne galette noisette-pistache ? Une gourmandise qui rentre donc dans la liste des bonnes résolutions de ce début d'année : SE FAIRE PLAISIR ! Et comme demain c'est l'Epiphanie, et que les Rois Mages ne sont plus très loin, il a fallu faire vite et se lancer dans une improvisation avec ce que j'avais sous la main : des noisettes en poudre et de la pâte de pistache qui depuis des mois attendait qu'on lui fasse un petit sort.

IMG_8449

Pour 6/8 personnes (ou 4 mini galettes) - Temps de préparation : 15 minutes - Temps de cuisson : 25-30 minutes

Ingrédients : 2 rouleaux de pâtes feuilletée pur beurre (Marie), 100 g de sucre en poudre, 130 g de beurre, 125 g de noisettes en poudre (Vahiné), 1 cuil. à soupe de pâte de pistache (mélange sirupeux vert très fonçé, dans les épiceries type G. Detou), 4 oeufs, 1 cuil. à soupe de rhum, 1 cuil. à café d'extrait de vanille liquide, 1 cuil. à soupe de pistaches torréfiées (Vahiné)

Préchauffez le four à 210 °C (th. 7). Dans un saladier, versez 2 oeufs entiers et 1 jaune (conservez le blanc dans un petit bol), le sucre et le beurre ramolli. Ecrasez le tout à la fourchette jusqu'à l'obtention d'une pommade. Ajoutez la poudre de noisette, la pâte de pistache, le rhum et l'extrait de vanille liquide.

Sur la plaque du four, disposez un disque de pâte de feuilletée en conservant bien le papier sulfurisé sous la pâte. Etalez dessus le mélange obtenu précédemment jusqu'à 1 cm du bord. Déposez la fève. Badigeonnez le bord vierge de blanc d'oeuf à l'aide d'un pinceau. Recouvrez avec le deuxième disque de pâte feuilletée et appuyez légèrement sur les bords pour les coller. Crantez-les à l'aide d'un couteau en faisant des petites incisions sur tout le pourtour. Tracez des losanges sur le dessus de la galette avec la pointe d'un couteau mais sans creuser... et piquez trois ou quatre trous jusqu'au fond avec une pointe fine pour éviter que la galette ne gonfle de trop. Battez le dernier oeuf en omelette et badigeonnez le dessus de la galette à l'aide d'un pinceau. Disposez quelques éclats de pistache torréfiée (qui vont coller à la galette grâce à l'oeuf battu). Enfournez pour 25-30 minutes jusqu'à ce qu'elle soit bien dorée.

 

IMG_8470