Citron et citronnelle

En guise d'introduction...

Disposez dans un saladier quelques saveurs sucrées, salées, citronnées, pimentées, épicées, remuez délicatement pour ne pas briser la consistance de ce délicat mélange, faites chauffer quelques mois, servez ! Voici Citron et Citronnelle ! Une histoire de moustique ? Non, loin de là... Exit le petit morceau de coton imbibé de l'entêtante essence de citronnelle...
Encore un blog culinaire me direz-vous ? Et oui, mais pourquoi ne pas parler des choses qu’on aime avec les mots les plus doux... avec nos mots en quelque sorte ? Tendances culinaires, restos sympas, lectures alléchantes, parcours atypiques de gens du métier mais aussi quelques recettes dénichées ça et là au gré des rencontres et escapades, voilà la rude mission que je m’impose !
Un peu de paillettes, beaucoup d’éclat, un brin de subtilité, beaucoup de lumière(s), une grande générosité, bref, de quoi satisfaire vos papilles et vos sens… pour — je l’espère — votre plus grand plaisir ! Épicuriennes, épicuriens, cliquez et dégustez.

Posté par lepotingourmand à 09:56 - Commentaires [24] - Permalien [#]


03 octobre 2016

La Grenouillère d’Alexandre Gauthier ou l’art de l’Abandon

Depuis un certain temps ça me trottait dans la tête d’aller visiter la Grenouillère à Montreuil-sur-Mer dans le Pas-de-Calais. J’ai voulu aller voir de mes propres yeux, me rendre compte de quoi il s’agissait, quelle cuisine on servait ici. Je voulais savoir, je voulais voir, je voulais goûter.

Quelle ne fut pas ma surprise, notre surprise ! Faites tomber les masques, oubliez vos expériences gastronomiques, ne comparez pas, ici il faut succomber à l’abandon… de tout. Il faut faire fi de notre connaissance, de nos a priori, abandonner les comparaisons. Il faut faire table rase d'un palais qui cherche des repères gustatifs forgés depuis l’enfance.

Car ici, Alexandre Gauthier livre une cuisine sans précédent dictée davantage par le « territoire » que par le terroir (comme il aime à le souligner). Dans un décor bucolique, cette bâtisse blanche et noire abrite un décor tout en sobriété qui fait la part belle aux matières comme le verre, le cuir et le métal. La cuisine ouverte sur la salle est un spectacle où chacun à son poste officie en silence. Assis à votre table recouverte d’un plateau en cuir, vous pouvez désormais déchiffonner la boule de papier que l’on vous tend car c’est là qu’est écrit à l’encre noire, parfois raturée par le Chef, le voyage gustatif que vous aller entamer. Ce jour-là était indiqué en titre du menu « poétique, sauvage et un peu brutal »…

Alors ont défilé 11 surprises, le veau, la racine rouge, l’asperge, le bulbe de cerfeuil, la tanaisie, la canette et j’en passe. Les présentations n’ont pas d’antécédents, les cuissons n’ont pas d’égal, les associations non plus, les saveurs encore moins. Au cours de ce que l’on pourrait qualifier de voyage expérimental dans la sphère du GOÛT, nous avons aimé être surpris à chacune des bouchées, nous avons aimé être étonnés de tant de créativité.

Ici, bien que couronné d’une étoile, Alexandre mérite à lui seul la voie lactée… car ce n’est pas dans cette cour qu’il joue… Il écrit à lui seul la partition des goûts de demain.

 

La Grenouillère, restaurant d'Alexandre Gauthier

19, rue de la Grenouillère - 62170 Montreuil-sur-Mer

http://www.lagrenouillere.fr/

IMG_0562IMG_0563

IMG_0573IMG_0578

IMG_0570IMG_0571

IMG_0572IMG_0580

IMG_0582IMG_0584

IMG_0586IMG_0589

IMG_0596IMG_0601

 

17 novembre 2015

Ce vendredi 13… au restaurant Saturne, c’était carte blanche

Ce soir-là, nous avions décidé d’aller dîner avec des amis dans un restaurant nommé Saturne au cœur même de la capitale, notre capitale, Paris. La soirée s’annonçait gaie, enjouée, arrosée, gourmande, savoureuse. Carte blanche pour tout le monde, l’accord mets-vin allait régaler nos papilles, le vin allait nous enivrer, un peu.

L’huître au granité de concombre a surpris nos papilles et nous a transportés sur une plage bretonne, l’iode a ému notre palais, la fraîcheur du granité a ravivé notre bouche avide de mots et de paroles.

La patte de pigeonneau a fait sourire notre tablée, les doigts et les ongles de la bête si présents dans notre assiette ont fait esquisser chez chacun d’entre nous un geste de rejet, de dégoût presque mais qu’est-ce que c’était bon !

Les trompettes de la mort grillées et leur réduction en velouté étaient délicieuses mais elles sonnaient, à notre insu, le glas de cette douloureuse soirée.

Nous avons partagé un comté découpé en fines tranches, car c’est bien le partage qui nous caractérise, qui nous unit. Autour d’un bon fromage…

Et puis, certains ont regardé leur portable. Quelle idée de regarder son portable lorsqu’on savoure de tels délices… regarder les résultats de France-Allemagne, oui bien sûr mais aussi…

Découvrir que Paris s’agitait, que non loin de là murmuraient les grondements sourds de la terreur… Ils n’ont rien dit pour ne pas rompre notre joie d’être ensemble.

Et puis, Marie, notre amie journaliste a été appelée pour couvrir des évènements en cours, là tout de suite, elle est partie. Le secret de cette lourde actualité prenait donc fin.

Aurélie nous a dit que le frère de sa collègue Elodie était au Bataclan, qu’elle était sans nouvelles de lui. Elodie si joyeuse dans les soirées, aimant danser, ne dansera plus… la photo de son frère circule désormais sur les tableaux de ceux qu’il ne faut pas oublier.

Le dessert est arrivé, je ne me souviens plus vraiment, un granité de quelque chose encore, des framboises, du lait d’amande.

Puis est arrivé un second dessert au chocolat, très bon parait-il, il avait pour moi le goût de l’amertume et pourtant nous étions loin d’imaginer l’issue de cette soirée. Incapable désormais de savourer le travail de l’artiste qui, en cuisine, avait œuvré pour démontrer à grands traits de talent et de créativité, ce qu’est sa cuisine.

Nous avons réglé l’addition, nous sommes partis rejoindre nos enfants, vite, vite, vite et nous avons pleuré. 

Posté par lepotingourmand à 15:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 octobre 2014

Perchés dans le Perche...

« Quand vous pensez être arrivés dans un champ, continuez toujours, nous sommes situés tout au bout du chemin ». C’est en ces mots que Diane nous a indiqué l'itinéraire vers son joli gîte percheron, La Mourandière. En effet, blottie au fond d’un hameau, tout au bout du chemin, la jolie bâtisse se dressait là. Nous sommes arrivés de nuit mais quel fût notre enchantement au petit matin lorsque nous avons découvert l’environnement de cette jolie demeure. Des roses trémière contre la façade en pierre blonde du Perche, une petite mare là tout près de nous, un puits en pierre et des champs à perte de vue. Nous venions chercher lors de ce week-end dans le Perche un bout de tranquillité, le résultat fût à la hauteur de la promesse ! Quelle belle découverte que cette région, toute vallonnée, où manoirs et châteaux ponctuent le paysage, où étangs et sentiers de randonnées sont aussi le lieu propice au calme et à l’observation de la nature.

« Vous écouterez la chouette et les grenouilles (prononcé « gwenouilles » par l'élégante propriétaire avec son charmant accent anglais) et les petits oiseaux aussi » dit Diane à nos deux bambins citadins fascinés que l’on puisse accorder autant d’importance à écouter la nature. Alors, on a tendu l’oreille durant cette nuit, et nous avons entendu la chouette… Au petit matin, on a jeté des petits bouts de bois dans l’étang et observé les cercles se dessiner de façon régulière dans l’eau, on a pris un Opinel pour tailler un bâton et en faire une lance, on a tracé des tranchées sur le sol de gravillons, on s’est sali un peu puis beaucoup les mains… ! Bref, on a vécu à l’heure bucolique.

Puis en manque de rues et ruelles, on a visité Mortagne au Perche, Bellême et ses jolies boutiques de déco, pris un café dans un troquet un brin désuet et joué au baby-foot. On a déambulé dans les ruelles de La Perrière, perché tout là-haut, magnifique La Perrière, charmant village qui domine la vallée et où chaque recoin offre un sublime panorama sur la campagne percheronne. Ses coquettes maisons, sa jolie épicerie à la façade toute de bleu vêtue, sa Maison d’Horbé, sa brocante-hôtel, ses galeries…

Rentrés de cette escapade dans le Perche, tout le monde semble avoir été séduit et hier soir, au moment de se coucher, on me demandait : « on retournera quand dans la jolie maison ? Moi j’ai bien aimé cette maison et le jardin »…

Gîte La Mourandière : Boissy-Maugis

IMG_3085IMG_3292 IMG_3106IMG_3104 

 

IMG_3195IMG_3197

IMG_3201IMG_3261

IMG_3127IMG_3246

IMG_3326IMG_3323

 

Posté par lepotingourmand à 22:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22 septembre 2014

HAPPY BIRTHDAY ! Made in USA...

IMG_2900

Un an et demi ! Voilà donc un an et demi que je n'ai rien posté sur mon blog ! Et pourtant, inutile de vous dire que j'y pense chaque jour... Bref, à bel évènement, un post !

Aujourd'hui, c'est la fête d'anniversaire de mon grand garçon que j'ai voulu partager avec vous. Et c'est avec une pointe de nostalgie que j'ai rangé les moules en forme de pirate, de dinosaure, de chevalier... Le petit garçon est devenu grand et fêtait récemment ses 9 ans ! Alors, on s'est un peu creusé la tête : faire une fête avec les copains (plus une seule fille parmi les invités...) mais une fête un peu d'ados ou pré-ado (à 9 ans, vous vous rendez compte ma bonne dame!!!), trouver la thématique qui conviendrait le mieux. C'est donc de l'autre côté de l'Atlantique que nous sommes allés, aux USA ! Et nous voilà, ciseaux à la main, découpant une statue de la liberté, découpant des petits drapeaux aux couleurs de l'Amérique et réalisant une belle guirlande avec "NEW YORK" écrit en grosses lettres ! On a dévalisé les boutiques de gobelets, assiettes en carton, serviettes avec le drapeau américain et on s'est amusé à faire une jolie déco ! 

Puis on s'est dit qu'un gâteau en forme de drapeau américain ce serait quand même pas mal. Alors on a acheté l'emporte-pièce pour réaliser les étoiles, les pâtes à sucre blanche, bleu et rouge. On a rempli un joli saladier de pop-corn pour que la fête soit plus folle ! On a fait une chasse au trésor avec une thématique USA où hamburger, Barack Obama, Mac Donald's, Walt Disney faisaient partie des énigmes à résoudre et la fête fut réussie !

IMG_2815 IMG_2846

IMG_2841 IMG_2850

 

IMG_2853 IMG_2856

IMG_2884 IMG_2922

 

Recette pour la gâteau d'anniversaire en drapeau américain

Temps de préparation : 2 x 15 minutes - Temps de cuisson : 2 x 35 minutes - Moule à cake et 1 emporte-pièce en forme de petite étoile

Ingrédients pour 1 gâteau au yaourt (recommencer l'opération pour le 2e gâteau) : 1 pot de yaourt nature, 2 pots de sucre, 3 pots de farine, 1 pot d'huile tournesol, 3 oeufs, 1 sachet de levure chimique, 15g de beurre pour le moule. Pour la décoration : 1 bloc de pâte à sucre blanche, 1 petit bloc de pâte d'amande rouge, 1 petit bloc de pâte d'amande bleue

Préchauffer le four à180 °C. Verser le yaourt dans un saladier puis le rincer et le conserver comme verre doseur. Ajouter le sucre et les oeufs. Bien mélanger. Ajouter la farine et la levure puis l'huile. Beurrer le moule puis verser la pâte. Faire cuire le gâteau environ 35 minutes. Démouler le gâteau et laisser refroidir. Recommencer l'opération pour le 2e cake.

Puis une fois les deux cakes refroidis, étaler sur un plan de travail préalablement recouvert de sucre glace, la pâte à sucre blanche pour former un grand rectangle qui recouvrira les deux cakes disposés l'un à côté de l'autre. Avec le surplus de pâte à sucre blanche, réaliser les étoiles à l'emporte-pièce. Puis étaler la pâte rouge en longue bande puis y découper de fines bandelettes. Etaler la pate bleue puis réaliser un rectangle. Disposer les éléments chacun à leur place pour réaliser le drapeau américain. Dégustez !

 

Recette pour les Pop cakes : 

Temps de préparation : s'armer de patience ! - Temps de cuisson : 15 minutes - Matériel nécessaire : moule à Pop cakes en silicone, batônnets et socle pour planter les Pop cakes

Ingrédients pour 25 Pop cakes : 90 g de beurre, 90 g de chocolat noir, 2 oeufs, 90 g de sucre roux, 50 g de farine, 1 sachet de sucre vanillé, chocolat blanc, paillettes selon les goûts.

Préchauffer le four à 180 °C. Faire fondre le chocolat noir et le beurre dans une casserole à feu doux. Dans un saladier, battre les oeufs, le sucre roux et le sucre vanillé. Ajouter ensuite la farine tamisée, puis mélanger. Incorporer à cette préparation le chocolat+beurre fondus, mélanger. Verser la pâte dans le moule à pop cakes. Enfourner et laisser cuire 15 minutes. Démouler. Faire fondre le chocolat blanc pour l'enrobage des pop cakes au four à micro-ondes pendant 30 secondes environ. Piquer le pop cake avec un bâtonnet puis l'enrober de chocolat blanc fondu, saupoudrer de paillettes ou autre décoration. Planter sur le socle de présentation.

 


21 mai 2013

Cuisine du placard : si on mettait un rayon de soleil dans notre cuisine ?

Temps maussade, pluie battante, températures glagla... Bref, on a déjà rentré le BBQ, salon de jardin et chaises longues... on a rechaussé les bottes de pluie, ressorti parapluie et ciré. Les petits chantent "il pleut, il mouille, c'est la fête à la grenouille", grrrr, moi les grenouilles ça ne me fait pas trop rire...! Alors, je me suis mise en mode "beau temps et rayons de soleil", j'ai pris tout ce qui m'évoquait dans le frigo les beaux jours, les plats glacés rafraîchissants, les saveurs estivales et ça donne une "recette 2 temps-3 mouvements", une bonne recette du placard : gazpacho Alvalle, sardines, tomates et coriandre à déguster glacée !

Gazpacho sardines tomate et coriandre (8)

Pour 4 assiettes creuses - Temps de préparation : 5 minutes

Ingrédients : 1 bouteille de gazpacho Alvalle, 1 boite de sardines Connetable à la tomate, 1 tomate, 1 bouquet de coriandre fraîche.

Dans une assiette creuse, versez le gazpacho, ajoutez une sardine coupée en deux, quelques dés de tomate, parmesez de coriandre fraîche. Dégustez le tout bien frais évidemment !

 

Posté par lepotingourmand à 11:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 mai 2013

Focaccia speck, mozzarella, romarin... by Sophia

Sophia Young est une Américaine qui a vécu aux quatre coins du globe, de Hong Kong à Singapour, de l'Italie à Paris, c'est finalement à Saint Germain en Laye qu'elle a posé ses valises. Enjouée, passionnée et avide de transmettre son immense culture culinaire acquise au gré de ses voyages, elle donne des cours de cuisine chez elle dans une cuisine aux allures de caverne d'Ali Baba. Là, quelques épices du bout du monde, ici, un magnifique Robot KitchenAid, un frigo plein à craquer de bonnes choses... Ce jour-là, la thématique était "Pains italiens". Un pain de campagne, des pains presque sucrés (genre navettes), des gressins et enfin la focaccia ! Un bonheur cette focaccia ! Alors, aussitôt rentrée, c'était parti pour refaire la focaccia ! Et depuis j'y prends goût et les enfants en raffolent !

Focaccia speck mozzarella et romarin (5) Focaccia speck mozzarella et romarin (10)

Pour une focaccia de 40 x30 cm (taille d'une plaque de four) - Temps de réalisation : 10 minutes - Temps de repos de la pâte : 30-40 min - Temps de cuisson : 20-25 min

Ingrédients : 400 g de farine 45 ou 55, 1 cuil. à soupe d'huile, 200 ml + 40 ml d'eau tiède, 8 g de levure sèche boulangère, 1 cuil. à café de sel, 1 cuil. à soupe de sucre en poudre. A verser sur la pâte avant d'enfourner : 65 ml d'eau+65 ml d'huile d'olive + romarin, speck, tranches de mozzarella, fleur de sel

Préchauffez le four à 220 °C. Dans un bol, faites fondre la levure avec les 40 ml d'eau tiède + sucre en poudre + 1 cuil. à soupe d'huile d'olive. Dans un saladier, versez la farine, les 200 ml d'eau puis le sel et le mélange levure-sucre-huile d'olive. Pétrir quelques minutes. N'hésitez pas à disposer la pâte sur le plan de travail et à la pétrir en appuyant avec la paume de la main pour avoir une pâte homogène. Disposez la pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé (cela évite à la pâte de s'accrocher au rouleau) et travaillez-la à l'aide d'un rouleau à pâtisserie pour obtenir un rectangle de la taille de votre plaque de cuisson. Disposez la feuille de papier sulfurisé avec votre rectangle de pâte sur la plaque de cuisson. Laissez reposer environ 30-40 min.

Au bout des 30-40 min de repos, réalisez des petits trous avec les doigts sur toute la surface de la pâte. Dans un récipient avec couvercle, mélangez les 65 ml d'eau + 65 ml d'huile d'olive, remuez et versez ce mélange sur toute la surface de la pâte, mouillez bien les bords. Disposez de brins de romarin, un peu de fleur de sel. Enfournez pour 20-25 min (10 minutes avant la fin de la cuisson, disposez les tranches de speck et la mozzarella). Dégustez en apéro/entrée ou même en guise de plat avec une salade de tomates-mozzarella-basilic... un régal !

Cours de cuisine pains italiens (32) Cours de cuisine pains italiens (8)

Cours de cuisine pains italiens (12) Cours de cuisine pains italiens (15)

 

 

Posté par lepotingourmand à 12:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 mars 2013

Salade speck, clémentine et parmesan sur lit de roquette

Lorsque mon amie Céline (fine gourmet et excellente cuisinère !) m'a révélé cette recette, j'avoue que j'ai eu des couleurs plein les yeux, puis j'ai imaginé cette profusion de saveurs... Le soir même j'achetais speck, clémentines (de bonne qualité), parmesan et roquette pour réaliser cette salade ! Une bonne idée pour une entrée ou en guise de plat en plus grande quantité. C'est bientôt l'heure de déjeuner, alors BON APPETIT !

IMG_1387

Temps de préparation : 5 minutes

Ingrédients pour 4 personnes : 4 tranches de jambon speck, 4 grosses poignées de roquette, 15-20 copeaux de parmesan, 3 clémentines, 1 cuil. à soupe de vinaigre balsamique,  3 cuil. à soupe d'huile d'olive, sel et poivre du moulin.

Dans un saladier réalisez la vinaigrette en mélangeant vinaigre balsamique, huile d'olive, sel et poivre. Ôtez la peau des clémentines et découpez-les en rondelles. Découpez les tranches de jambon en petits morceaux. Puis associez jambon, clémentines, copeaux de parmesan et roquette. Mélangez et dégustez !

IMG_1396 IMG_1394 

Posté par lepotingourmand à 12:12 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 février 2013

Toquée d'un jour !

Quand N. et B. m'ont demandé de cuisiner pour eux, j'avoue que je n'ai pas hésité une seconde ! J'ai alors mis mon plus beau tablier, retroussé les manches, et hop c'était parti pour l'aventure ! Quelques heures de cuisine plus tard, je leur apportais un repas clé en main (seul le poisson restait à cuire) qu'ils ont pu déguster avec leurs amis. Je leur ai donc concocté des choses que je maitrisais (il valait mieux !) et visiblement ils en ont été ravis. Pour les enfants, j'avais réalisé des mini brochettes tomates cerises/Edam et Leerdarmer découpés avec des emporte-pièces en forme d'animaux, des mini sandwichs jambon-beurre/jambon-fromage, des mini-mousses au chocolat accompagnées de brochettes de Marshmallows et fraises Tagada.

Et voici le menu des adultes !

Pour commencer…

 Madeleines au magret de canard fumé (publiée )

 Tarama maison aux œufs de cabillaud fumé (publié )

 Brochettes fromage frais et pois gourmands, piment d’Espelette

Sucrines au crabe mayonnaise et radis (publiée )

Œufs de caille saumon fumé et pavot bleu (publiée)

En guise de plat

 Dos de cabillaud, fondue de poireaux au cheddar, sauce infusion de gingembre et citronnelle

Petites touches sucrées

Tarte ganache au Carambar sur pâte sucrée au cacao (publiée )

Coffret 2 attentions de La Maison du Chocolat 

 

Quelques photos histoire de se mettre en appétit ?

 IMG_1409 IMG_1424

IMG_1402 IMG_1434

IMG_1418 IMG_1403 

IMG_1414 IMG_1426

 

05 février 2013

Petits roulés pour le goûter des enfants : Nutella ou confiture

France, cette recette est pour toi ! France m'a envoyée hier un petit mail en me demandant si j'avais une recette de petits biscuits type roulés LU... Vous savez ces petits roulés à la confiture ou au chocolat qu'on glisse, comme toute bonne maman qui se respecte (!!), dans le cartable de nos enfants pour le goûter ! Alors, je me suis dit que je pourrais tenter quelque chose qui y ressemble un peu.  J'ai donc repris ma recette de génoise nature utilisée pour une de mes bûches et je l'ai accomodée pour en faire des petits roulés... J'ai ensuite découpé, à l'aide de ciseaux crantés, dans une feuille de papier blanc des bandes de 3 cm de large que j'ai enroulées autour du biscuit puis j'ai scotché le papier avec du Masking tape de couleurs ! Et voilà ! Plus qu'à glisser les petits roulés dans un petit sachet ou une jolie boite à goûter et le tour est joué !

Ingrédients pour 8 petits roulés : Biscuit roulé génoise : 4 oeufs, 125 g de sucre en poudre, 100 g de farine, 50 g de beurre, 1 pincée de sel, 1 sachet de sucre vanillé. Garniture : Nutella, Nutella + noix de coco râpée ou confiture au choix

Biscuit roulé : fouettez les jaunes d'oeufs avec le sucre. Montez les blancs en neige avec la pincée de sel. Incorporez-les au mélange jaunes-sucre, en alternant avec le beurre fondu tiédi et la farine. Préchauffez le four à 180 °C (th.6). Etalez la pâte sur une plaque (36x30 cm) recouverte de papier sulfurisé beurré. Faites cuire au four 10 min. Sortez la plaque du four puis retournez le biscuit sur un torchon humide (un torchon propre que vous aurez passé intégralement sous l'eau puis essoré). Décollez le papier sulfurisé. Réservez. Petite remarque (pour 16 biscuits) : pour obtenir un biscuit plus fin, vous pouvez répartir sur la plaque du four la moitié de la préparation sur 1 mm de hauteur, puis dans un second temps, réaliser une seconde génoise avec la préparation restante.

Une fois le biscuit cuit, découpez 8 rectangles de 9x15 cm environ. Etalez la garniture souhaitée (Nutella, Nutella + noix de coco râpée, confitures). Roulez le biscuit délicatement pour ne pas le briser. Entourez d'une bande de papier, scotcher avec du masking tape. Dégustez !

 IMG_1329 IMG_1322

Posté par lepotingourmand à 16:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,